Mars 2017 : la douceur printanière se confirme

Le beau début du mois d’avril n’incite pas à rester devant un clavier d’ordinateur et le jardin appelle de ses vœux le jardiner pour couper, ramasser, tailler et tondre ! Bon, ce n’est pas une justification au retard apporté à l’écriture (si on peut dire) de cet article sur le mois de mars passé mais simplement une constatation. Rien à voir en tout cas avec le fait d’avoir une motocyclette à roder…

Chaud, ce mois de mars. En poursuivant la tendance amorcée en février, le mois a enregistré une température moyenne de 11,6°, soit 1,4° au dessus de la normale calculée, je vous le rappelle, sur les données Météo France des Armas. Treize jours ont dépassé les 20°, ce qui n’est pas mal pour un mois de mars. L’an passé, souvenez vous (ce n’est pas si facile), mars avait été froid et la température moyenne n’était que de 8,9°, soit un différentiel de 2,7° en comparaison de 2017 et sept jours seulement avaient dépassé la barre de 20° (et de peu).

Mars a été plutôt sec et ensoleillé, ce qui ne se voit pas sur les totalisations de pluie enregistrées sur le mois. Car deux phénomènes pluvio-orageux sont venus remplir les cuves de ceux qui, prévoyants, recueillent l’eau de pluie en prévision des mois chauds. Le premier, d’ampleur réduite, en début de période, essentiellement le 4 mars. Le second, un véritable épisode cévenol, est venu frapper la région des Vans avec un cumul de 100 mm sur 24 heures, les 23 et 24 mars, pour fêter le Printemps nouveau. Dommage qu’un gros orage de grêle soit venu contrarier les espoirs mis dans la pousse à venir de fruits, hachés dans l’œuf, si l’on peut dire, par les grêlons dont bon nombre atteignaient un bon centimètre de diamètre. Tous les détails sur la climatologie des Gras de Naves !

Mais mars reste pour moi un des mois les plus agréables de l’année. Les jours rallongent, les érables et les chênes blancs de la garrigue imaginent déjà retrouver leurs feuilles un jour prochain (mais c’est un peu trop tôt), les amandiers et les cerisiers laissent apercevoir leurs promesses d’été !

Les photos maintenant : pas grand chose car j’ai été particulièrement flemmard… pourtant, il y avait à faire !

Posté dans Bilans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Restez informé

Pour être informé, par courriel, de la parution d'un nouvel article, saisissez votre adresse

Commentaires récents

Nous contacter